Des mots Pour Grand Dire 

 Karine Boom, Orthophoniste 

Blogue

Articles sur l'orthophonie , développement langagier, intervention, résumé de formation , partage d'outils.

Articles sur l'entreprenariat à travers une activité de création personnalisée de cadeaux avec des dragées.

Aricles sur le vécu des participants et animateurs lors de séance de yoga du rire.


afficher :  plein / résumé

Est-ce bon de faire répéter un enfant?

Publié le 8 décembre 2015 à 23:10 Comments commentaires (0)

Des parents sont venus me voir parce que leur enfant confondaient plusieurs sons entre eux. Par exemple, il disait «tè du teu» pour «c'est du feu»

En discutant avec eux des moyens à mettre en oeuvre pour résoudre ce problème, ils me disent que l' éducatrice en milieu de garde leur a dit de ne surtout pas le faire répéter ... Dans leur tête, cela s'est traduit par« on le laisse dire et on ne le corrige pas...»

Attention! Si effectivement il ne faut pas faire du «forcing» en demandant directement à l'enfant de reprendre ce que l'on a corrigé,

cela ne veut pas dire de ne pas redonner le bon modèle à votre enfant le plus souvent possible ...mais sans y mettre de pression

-Donc, redonner le bon modèle ex. en accentuant les sons confondus, en mettant de l'intonation (ex.  Samuel...ce que tu veux dire ...:« Ssssss è du Fffffffeu»;)

-ON LAISSE UN SILENCE...juste pour voir si l'enfant veut essayer à son tour:

S'il ne le fait pas, on le félicite de nous avoir écouté et regardé

Sinon, on l'accompagne dans ces essais! 

Les salons, les expositions...

Publié le 8 décembre 2015 à 18:00 Comments commentaires (0)

C'était pour moi un domaine complètement inconnnu avant que je me lance dans cette aventure d'entreprise de cadeaux déco.

Pas facile de vendre un nouveau concept , original ; le cadeau sur mesure et le cadeau convivial dans le sens qui se partage avec les autres . On a l'habitude de recevoir un petit cadeau d'invité à un mariage par exemple mais se faire offrir un petit présent souvenir pour un simple souper entre amis...?!

Certains ne veulent tout simplement pas défaire le trop beau centre de table, d'autres ne veulent pas le partager ....et pourtant, si on y ajoute un message inspiré ou les cartes de vie de chacun, quel beau partage en perspective est possible...Mais qui offrira aux autres ce cadeau, celui qui reçoit ou un des invités,mystère.

Enfin, quand on n'a pas de boutique,comment montrer aux autres ce que l'on fait:

-Les autres boutiques: là il ya celles qui demandent carrément le double de ce que vous aviez prévu comme prix

et ceux qui exposent vos objets sans rien demander....Mr Gauthier(location d'évènements Gilles Gauthier) est un de ceux là , un Mr généreux qui me laisse une petite table où montrer mes créations. Casafriq où Elvire partage sa case sans compter.

- Les salons ....J'ai fait deux salons qui m'ont coûté assez  chers en rapport du nombre de personnes touchées et un qui m' a coûté 10 fois moins cher, un simple salon d'artisan et de cadeaux où j'ai rencontré 100 fois plus de monde....chercher l'erreur!


C'est cela apprendre!

 

La lecture interactive enrichie-Pascal Lefebvre

Publié le 28 mai 2015 à 17:10 Comments commentaires (1)

Formation sur la lecture interactive enrichie de Pascal Lefebvre- 8 et 9 mai 2015.

Mai, mois de la communication

…parce que la communication écrite, c’est aussi l’affaire des orthophonistes!

Le niveau d’instruction est le 3ème déterminant de la santé. On peut lire dans Santé Canada : «Les canadiens qui n’ont pas de bonne capacité de lecture et d’écriture sont les plus exposés au chômage et à la pauvreté. Ils risquent davantage d’avoir une mauvaise santé et de mourir plus tôt que les canadiens qui maîtrisent la lecture et l’écriture»

Nous savons que 10 à 15 % des jeunes présentent des difficultés en lecture et en écriture mais que 5% seulement auront des troubles persistants en lecture/écriture suite à une intervention appropriée. Dans le contexte actuel, pouvons-nous contribuer à réduire effectivement ce nombre?

Nous savons aussi que les résultats en lecture des jeunes de 1ère année sont prédictifs de ceux de la fin du secondaire. Il faut donc agir le plus tôt possible!

Les informations mentionnées ci-dessus proviennent d’un orthophoniste, Pascal Lefebvre qui a à cœur la prévention en lecture/écriture. Son approche «La lecture interactive enrichie» permet à travers le livre, un contexte authentique, significatif et motivant, de développer 4 objectifs reconnus comme essentiels au développement des capacités en lecture /écriture.

 

Orthophoniste depuis plus de 20 ans et souhaitant aider enfants, parents et éducateurs à développer leur plein potentiel, nous vous proposons des ateliers pour parent-enfant, éducatrice-enfants à partir de 3 ans et jusqu’à 7-8 ans.

 

 

 

Des ateliers de 5 jours comprenant l’apprentissage de techniques gagnantes et durant environ une heure vous sont offerts notamment pendant l’été de juillet à la première semaine d’août. Vous pouvez choisir de ne prendre qu’une semaine sur les 5 proposées. Des ateliers sont également offerts durant l’année et selon la demande. Renseignez-vous.

Nous apprendrons donc ensemble les habiletés prédictives du succès en lecture/écriture que sont (tirés de la formation de Pascal Lefebvre) :

- La conscience de l’écrit : ses conventions, ses codes

- La conscience pho no lo gi que : syllabes, rimes, sons

-Le vocabulaire littéraire (ceci comprend aussi les formulations de phrases spécifiques)

-Les inférences de divers types ?

 

Chaque semaine d’atelier côute 45 dollars par enfant.

Un minimum de 2 enfants par atelier est nécessaire pour que l’activité débute. Celle-ci ne consiste pas en une évaluation et/ou intervention spécifique en langage écrit. Ce montant n’est pas remboursable.

Renseignement et inscription : Karine Boom, orthophoniste (819) 374 2403

 

 

Moments émotions avec des résidents de la résidence Chartwell

Publié le 30 avril 2015 à 13:20 Comments commentaires (0)

Quel moment gratifiant nous avons vécu avec ces résidents...Au départ, nous n'étions pas certain d'arriver à tous les faire rire...moment d'angoisse passager, on met de côté nos craintes et nos jugemenst sur nous-même au moins durant ce moment passé ensemble..

Ray et moi continuons...ils sont de moins en moins à se lever .C'est vrai que le yoga du rire ,c'est du sport.On le compare à une séance d'aérobie...alors on s'ajuste et au lieu de 3 exercices de file, on en fait deux seulement!

Et à la fin, la récompense , la Vraie arrive( On a beaucoup ri, ça nous a fait du bien) : le bien à l'âme , c'est celui là que l'on recherche tous, et leurs yeux magnifiques sont tous si bien éclairés maintenant que j'en pleurais presque de joie, et leurs mercis sont si généreux que nous sommes restés sur notre nuage quelqus heures encore.

Je vous le dis être animateur de yoga du rire, c'est vraiment un beau cadeau de la vie! 

Formation ApiO ...utiliser votre ipad et les apps en traitement orthophonique

Publié le 21 avril 2015 à 19:10 Comments commentaires (1)

Formation super intéressante avant de me lancer dans cette nouvelle aventure avec mes cocos...

D'abord disposer d'un ipad d'au moins 32Go...plus de place pour les mises à jour régulière

Et pourquoi l'ipad ?Car l'environnement y est mieux contrôlé..Oui,j'imagine déjà  la situation qui ,c'est certain, les feraient bien rire si on tombait sur une madame disons un peu dénudée par exemple...

Ensuite, on nous explique  les différentes apps ,celles intégrées et celles à télécharger gratuitement ou pas, l'icloud,Siri (fantastique ce qui peut paraitre une bébelle est en fait un vrai moteur de recherche à qui on peut parler wouah!), les différents claviers,la reconnaissance vocale pour lire par exemple un livre dans l'ebook...Je n'ai pas sans doute pas tout intégré encore mais je suis certaine que Pascal répondra à mes questions si j'en ai plus tard.

Enfin, Géraldine, orthophoniste...pourquoi et comment utiliser l'ipad en orthophonie? Elle nous explique le modèle SAMR et ce qu'apporte principalement cet outil....Éviter de l'utiliser comme renforcement au départ mais comme un outil de travail qui permet la créativité (selon les app choisies), un meilleur ancrage des info (app qui permet de personnaliser le travail ou photo, vidéo de ce qui a été travaillé en séance), une rétroaction immédiate...

Une liste de plusieurs apps fermées et ouvertes est donnée. J'en connaissais plusieurs :Wordq et antidote, Quickvoice mais aussi isequences, mémo des mots,playhome store,chocolapps, l'escapadou,ludoschool,devine qui vient jouer, mémo des mots...

Géraldine en donne d'autres...

Je vous conseille d'aller jeter un oeil sur leur site et pourquoi pas de suivre leur formation pour parents ou personnes de 50 ans et plus.

www.formationapio.com 

Thérapie intensive de fluidité...même pour les adultes!

Publié le 17 avril 2015 à 16:50 Comments commentaires (1)

Dans ma pratique, j'ai cessé de travailler avec des personnes ayant des problèmes de parole , de fluidité.

Une des raisons, me concentrer sur seulement 3 domaines de pratique et donc de formation continue en lien avec ces problématiques: langage écrit, dyspraxie et trouble de langage,déglutition atypique.

Cela ne veut pas dire que je ne m' intéresse plus au bégaiement. Je connaissais l'AJBQ dont on parle dans le vidéo ci-joint mais pas que des adultes pouvaient aussi suivre une séance intensive de 6 jours pour pratiquer leur fluidité.

Et belle synchronicité, après avoir vu ce vidéo un de mes anciens patients adultes ,qui soit en dit en passant a fait d'énormes progrès ( belle parole au téléphone) , me rapelle parce qu'il souhaite encore s'améliorer ! Wouah, j'ai une belle recommandation à lui faire.

http://youtu.be/XGyRPuxN5P0

L'école Montessori et ses apports

Publié le 31 mars 2015 à 17:50 Comments commentaires (1)

http://www.montessori.fr/IMG/pdf/Comprendre_Montessori.pdf

Dans cet article, on résume la philosophie de la pédagogie de Maria Montessori... Nous sommes chanceux d'avoir à Trois-Rivières une école de ce type et pour y avoir mis ma plus jeune fille, je peux vous dire que tout ce qu'ils y apprennent est génial pour la suite de leur scolarité.

Bien sûr, une importance particulière est accordée à cette période sensible de 3 à 6 ans où le «apprends -moi à apprendre» et l'accomplissement des tâches avec les mains pour se concentrer est mis en avant. Chaque enfant développe son potentiel à son rythme sans compétition!

Mais en tant qu'orthophoniste, voici ce qui me rejoint le plus...Et ça fonctionne vraiment:


 - D'abord  c'est vrai, le calme qui règne dans une classe Montessori est hallucinant quand on pense qu'ils sont entre 20 et 30 enfants ...

oui mais on leur «apprend» par des jeux d'écoute, des jeux de silence...à contrôler par exemple leur déplacement dans la classe


-Ensuite, même si ce n'est pas un  des objectifs recherchés ,ces enfants apprennent assez vite à lire et écrire:

oui mais on leur donne à réaliser des apprentissages sensoriels avant . Exemple: des exercices de manipulation de petits objets pour la musculation et le contrôle des doigts. Avoir l'occasion d'apprendre séparément la forme des lettres avant d'avoir la maitrise motrice du geste avec crayon, apprendre le son des lettres avec les lettres rugueuses.

Ah nous y revoilà, on lui dit et répète le son de la graphie avant de lui apprendre les lettres alphabétiques.

Plus tard, viennent les mots de 3 lettres..les phonogrammes (ou graphies complexes..oi, on...)...


-Enfin le vocabulaire...ma fille y a développé une connaissance extraordinaire:

Oui mais on ne travaille pas seulement les réseaux sémantiques, on rend concret par des manipulations un mot, un concept. ex. Le mot «île» n'est pas seulement une image sur du papier mais «de l'argile dans des cuvettes peintes en bleu dans laquelle de l'eau est versée »

La conclusion: «Le matériel rend concret des concepts qui serviront de points de référence dans sa mémoire...pour clarifier les termes abstraits rencontrés lors de futurs apprentissages»...et ce que ce soit en mathématique, géométrie...

Pour ceux que cela intéresse, en page 62, une technique pour fabriquer des lettres rugueuses.

un vidéo:http://pontt.net/2015/03/comprendre-montessori/

Rire avec nos ainés : Vive la santé morale et physique pour tous.

Publié le 24 mars 2015 à 18:45 Comments commentaires (0)

Aujourd'hui, j'ai animé une séance de yoga du rire avec des personnes âgées de la résidence Le Manoir de Trois Rivières. 

Wouah quelle énergie, ils avaient! Il fallait même répéter plusieurs fois le Hohohahaha d'arrêt parce qu'ils continuaient encore et encore l'exercice.

C,est certain qu'à la fin ,plusieurs semblaient fatigués et on s'est dit que l'on ferait des séries de 2 rires plutôt que 3 la prochaine fois ainsi qu'une détente plus longue avec musique relaxante à la fin.

C'est vrai que une heure de yoga du rire est comparée à une séance d'aérobie parce que le diaphragme est très sollicité, ce qui permet aussi de s'oxygéner au maximum et que pour avoir tous les bienfaits de ce rire au départ «faux», simulé, il faut rire pendant plusieurs minutes à gorge déployée..

Et ça ce n'est pas facile parce que l'on n'est pas habitué dans notre culture à se laisser à rire de cette façon ainsi qu'à rire sans raison.

Pour certains , c'est contre nature et ils ne peuvent se laisser aller et continue à se juger et donc ne peuvent retrouver leur enfant intérieur qui veut juste être bien,   point. Ceci n'a pas été le cas dans cette résidence et franchement, j'avais envie de les serrer tous dans mes bras parce que rire ensemble comme ça, bien ça nous rapproche vraiment les uns des autres. Je suis admirative face à ces personnes et chanceuse de pouvoir partager ces moments avec eux. Merci la vie!  

Et si vous me lisez , n'oubliez pas de vous laisser aller à rire 10 à 15 minutes par jour...Stimulez vous ensemble le groupe et rappelez- vous des exercices..le lion dès le matin quand vous vous rencontrez pour le déjeuner...super HoHo Ha Ha Ha.

Le yoga du rire, c'est quoi?

Publié le 23 mars 2015 à 10:55 Comments commentaires (2)

Le yoga du rire est un concept unique où on peut rire sans raison, sans avoir recours à l’humour…

Nous allons utiliser le regard et l’espièglerie pour initier le rire en groupe. Notre rire au début forcé va devenir naturel et contagieux.

Pourquoi cela s’appelle le yoga du rire? Parce que l’on combine des exercices de rire et des exercices de respiration yogique. C’est très physique, on fait travailler notre ventre, notre diaphragme

Grâce à cela on s’oxygène davantage et comme le corps ne fait pas la différence entre un rire forcé, simulé et un rire naturel, on en retire les mêmes bienfaits au niveau physiologique et psychologique.

Le premier club de rire a commencé en Inde avec 5 personnes. C’est le Dr Madan Kataria qui avec sa femme a conçu ces exercices. On compte maintenant des milliers de club de rire dans plus de 65 pays.

Il nous faudrait rire 10 à 15 minutes par jour pour en retirer tous les bienfaits

Donc nous vous proposons de nous exercer à rire à gorge déployée en faisant en sorte de prolonger notre rire dans un cadre sécuritaire et où toutes les personnes sont réunies dans ce but.

 


Rss_feed

trouble du langage